Un étudiant Burkinabè décroche son stage grâce à LACEB

Dans le monde de l’entreprise, faire partie d’un réseau professionnel ou posséder son propre carnet d’adresse est un privilège qui n’est pas à la portée de tous. Patrick Bonzi, un jeune cadre en devenir d’origine burkinabè a lui eu la chance de croiser le chemin de LACEB. Cette association lui a ouverte ses portes et lui a permis de décrocher un stage dans une entreprise spécialisée en droit des affaires et en comptabilité. Ce futur cadre à l’avenir promoteur a bien voulu partager avec nous son parcours et sa rencontre avec l’association.

Pouvez-vous vous présentez en quelques mots ?
Je m’appelle BONZI Patrick, je suis étudiant à l’université de Nanterre en faculté d’Administration Economique et Sociale en année de Licence, L 2.

Comment avez-vous connu LACEB ?
J’ai connu LACEB en assistant à la présentation de l’association à l’ambassade du Burkina Faso à Paris. A l’issue de cette rencontre, j’ai décidé d’adhérer à l’association.

Quel est votre parcours d’études ?
J'ai fait mes études de second cycle au Burkina Faso. J'y ai obtenu mon Brevet d’Etude Professionnelle, option comptabilité et mon Baccalauréat technologique. Après cela, j'ai poursuivi mes études en France où je me suis inscrit à l'Université Paris Ouest Nanterre la Défense en Administration Economique et Sociale (A.E.S).

…et votre parcours professionnel ?
Aujourd’hui j’effectue ma première activité professionnelle. En effet je réalise en ce moment même un stage dans un cabinet spécialisé en droit des affaires et en comptabilité, dénommé SNK management.

Comment s’est déroulée votre collaboration avec LACEB ?
Pour obtenir le stage, j’ai effectué une demande de stage à LACEB puis par la suite j’ai envoyé mon curriculum vitae au président en précisant le domaine dans lequel je voulais faire mon stage. Après quelques échanges avec SNK Management, le président m’a informé que j’avais bénéficié d’un partenariat que LACEB avait passé avec ladite société. Et quelque temps après, j’ai été mis en contact avec le gérant de l’entreprise.

Comment se déroule en ce moment votre stage au sein de SNK Management ? A quoi consistent vos missions ?
En ce moment mon stage se déroule bien car j’apprends beaucoup de choses. Pour le moment mes missions consistent en un classement physique des dossiers, ensuite je fais un classement informatique qui consiste à vérifier que chaque client possède un dossier qui est rangé dans le serveur de la société. Je vérifié également que les pièces récentes y ont été rangées. Je réalise par ailleurs la mise à jour des historiques juridiques des sociétés. Dans les jours à venir je rédigerai des actes juridiques.

Combien de temps avez-vous consacré à la recherche d’une entreprise pour la réalisation de votre stage ? Avez-vous eu du mal à en trouver ?
J’ai consacré deux mois à la recherche d’une entreprise pour effectuer mon stage. J’ai eu du mal à en trouver car le problème qui se pose c’est où trouver des cabinets d’avocat quand on n’a pas de carnet d’adresse ?

Que pensez-vous qu’une association comme LACEB peut apporter aux futurs cadres d’origine burkinabè comme vous ?
Je pense que cette association peut permettre aux futurs cadres d’origine burkinabé d’être fonctionnaires compétents au service de leur pays d’origine à travers leurs expériences professionnelles. De même LACEB dispose de réseaux dont ils pourraient bénéficier. De plus, elle a des accords avec des entreprises qui lui permettent de proposer un certain nombre d’étudiants chaque année dans le cadre de stages ou d’offres d’emploi.

Quels sont vos projets professionnels ?
Pour la rentrée 2010-2011, dans le cadre de ma spécialisation, je compte poursuivre mes études en science social et politique afin de passer plus tard le concours de la magistrature. J’aimerai devenir plus tard Magistrat.

Un dernier mot ?
Mon dernier mot serait de souhaiter un bon vent à LACEB et que ses actions soient pérennisées dans le temps. J’aimerai aussi inviter les étudiants burkinabè qui ne sont pas membres de LACEB à s’y inscrire car cette association et ses partenaires leur permettront d’accéder à des opportunités. Je ne saurai terminer sans remercier LACEB qui m’a aidé dans l’obtention de mon stage.


ITV : Olga O, correspondante métier communication de LACEB.

ParcouRs

Les burkinabès qui ont atteint leur objectif. Quel est leur parcours scolaire et professionnel ? Qu’ont-ils accompli?

En savoir plus

Projets

Vous avez des idées de projets ici ou au Burkina, on peut en parler et voir ce qu’on peut faire.

En savoir plus


LACEB 2013 - Mentions légales 
Création de site internet au Burkina Faso: Netinka Burkina